Formation professionnelle : retour sur la dernière Univeristé de propulsion rurale

Date de l'article : 20.12.2019
Chapo de l'article : Le 1er octobre dernier, une trentaine d'acteurs professionnels se sont réunis dans les locaux de l'AFPA, à Gap, autour des enjeux et perspectives de la formation professionnelle pour les territoires de montagne. Débat mouvant, atelier, visite et découverte de la reconversion de l'AFPA ont permis, grâce à l'intelligence collective, de dresser un panorama des évolutions liées à la réforme, de situer les enjeux spécifiques aux territoires alpins et d'imaginer des perspectives d'évolution à propulser...
Corps de l'article : En résumé, on retient comme levier pour améliorer l'accès à la formation professionnelle dans les Alpes :
  • Faire réseau entre acteurs de la formation effet de proximité)
  • Modulariser les parcours afin de respecter les rythmes de chacun.e
  • Délocaliser des formations en zones peu denses selon certains critères
  • Permettre l’accessibilité numérique de ces formations
  • Faciliter et organiser la mutualisation entre stagiaires aux formations (déplacements, logements, soutien, etc.)

Et les perspectives à propulser :
  • Sur la saisonnalité :
    • Créer des observatoires locaux de la saisonnalité et renforcer les spécificités territoriales
    • Identifier et s'adapter aux besoins (commande publique) : individualisation des parcours, adaptation aux enjeux d'horaires, etc.
    • Faire de la pédagogie sur la complexité du parcours de saisonnier et de son statut
    • Mieux informer les acteurs de territoire et les saisonniers
    • Inclure les salariés saisonniers dans les travaux !
  • Sur la jeunesse :
    • Financer le projet de formation d’un jeune (somme fixe, sur facture)
    • Coordination sur un territoire entre les différents acteurs (publics et privés) et avec les publics intéressés (jeunes)
    • Accompagnement global du jeune avec un référent
    • Proposer un salaire fixe de 1200€ par apprenant, des espaces de “co-learning” sur les territoires dans les lieux existants, des centres dédiés pour l’hébergement et la restauration, mutualiser les transports scolaires
  • Sur le numérique :
    • Financer des formations “prérequis à la FOAD”
    • Proposer des formations à l’écosystème, l’inclusion numérique en fonction de publics spécifiques (élu.e.s, accompagnants) et de la réalité des territoires ruraux de montagne
    • Proposer des équipements adaptés pour tou.te.s (accès au réseau, aide à l’achat via des prêts, etc.)
    • Partager les problématiques communes entre OF afin d’optimiser des outils communs et nécessaires à la population
    • Permettre des dispositifs de formation innovants, ludiques, intégrant les nouvelles technologies pour attirer d’autres typologies de stagiaires

Télécharger les supports :