L'ADRETS recrute un-e chargé-e de mission à Gap

Date de l'article : 10.05.2018
Chapo de l'article : Vous avez des facilités pour entretenir un bon relationnel avec les partenaires et membres du réseau, vous avez envie de travailler avec une équipe agile, collaborative, horizontale et qui recherche l'innovation dans l'action publique et le développement territorial ?
Corps de l'article :

Missions

En collaboration avec l'ensemble de l'équipe de l'ADRETS, le/la chargé.e de mission est chargé.e :
  • d’analyser et de formaliser les enjeux (attentes, opportunités, risques etc.) des services au public en zones rurales. En une phrase : « Comment développer les services dans nos territoires ? Grâce à l’innovation sociale et aux pratiques collaboratives ? Avec le numérique ? Grâce à l’approche territoriale ?... »
  • de participer à l'animation de réseaux d'acteurs locaux, principalement dans les Alpes, notamment celui des Maisons de services au public et lieux tiers de services et de médiation numérique
  • d’accompagner les acteurs territoriaux, les acteurs du social, des services (Maisons de services au public, espaces publics numériques, collectivités, associations...) dans la dématérialisation des services et l'inclusion numérique.
  • de prospecter, de concevoir et de monter des projets (inspirants voire innovants ;-) )
  • de participer avec l'équipe au pilotage administratif et opérationnel de ces projets

Appétences recherchées

  • Action publique et développement territorial
  • Innovations sociales et organisationnelles (coopération et biens communs)
  • Inclusion numérique / dématérialisation des services
  • Appétence et facilités pour entretenir un bon relationnel avec les partenaires et membres du réseau
  • Curiosité pour la découverte de thématiques et de territoires variés
  • Animation de groupes de travail
  • Travail en équipe, agilité
  • Travail avec des outils collaboratifs

Et sinon...

  • Si vous avez un Bac+5, on est content mais on peut s’en passer.
  • Au minimum 2 ans d’expériences dans le pilotage de projets, ça nous paraît important. Si vous avez fait un tour dans le développement local, l’ESS, la médiation numérique... on est fans.
  • Vous aurez la chance de voir du pays, parfois sur plusieurs jours, parfois à l'étranger dans le cadre de partenariats et/ou de projets européens (permis B obligatoire).
  • Du coup parler, écrire et bien sûr comprendre une langue européenne des Alpes, ou l’anglais seraient bienvenus.
  • Vous rêvez de faire de la formation et d’imaginer d’autres approches pédagogiques ? Il y a moyen.
  • Et si vous avez un bel esprit de synthèse, mais aussi des méthodes pour capitaliser et un bon relationnel… on vous propose de partager tout ça avec nous.